Extinction de l'éclairage public

Généralisation à l’ensemble de la commune

Un an après le lancement de l’expérimentation d’extinction partielle, le bilan positif conforte la municipalité dans sa volonté de généraliser le dispositif à l’ensemble de la commune.

Depuis le 29 novembre 2021, 174 points lumineux sont concernés par cette opération initiée sur les quartiers Bousquet et Firmis entre 23 h 30 et 5 h 30. Près de 200 personnes ont répondu au questionnaire en ligne destiné à recueillir l’avis des Saint-Orennais sur ce projet. Les services de gendarmerie et de police municipale sont également restés attentifs aux éventuelles conséquences sur la sécurité.

Une consommation énergétique réduite

Grâce à une comparaison réalisée sur les six premiers mois, l’opération a permis de réduire de moitié la consommation énergétique des deux quartiers concernés. Il s’agit pour la collectivité de poursuivre une démarche entreprise depuis plusieurs années, qui va dans le sens de la transition énergétique et de la pollution lumineuse. Dans un contexte international qui met en exergue la nécessité de s’inscrire dans une politique volontariste de sobriété énergétique et de réduction des dépenses publiques, le bilan est également positif. La réduction de notre consommation a en effet permis de compenser l’augmentation du coût de l’énergie.

Pas d’impact sur la sécurité

Alors qu’il s’agissait de la principale crainte des habitants interrogés, aucune augmentation de l’insécurité ou de la criminalité n’a été observée dans les quartiers concernés. Le constat est le même dans les autres communes ayant expérimenté ce dispositif. Il faut savoir que 80 % des vols ont lieu entre 8 h et 18 h. Il n’y a donc aucune crainte à avoir pour tous vos déplacements nocturnes, et notamment la promenade des animaux domestiques. Les rues de Saint-Orens restent sûres !

Des retours très positifs des habitants

84 % des Saint-Orennais ayant répondu au questionnaire en ligne sont favorables à l’optimisation des règles de fonctionnement de l’éclairage public. Certains habitants ont salué l’initiative et même demandé à ce que l’opération soit étendue à la totalité du territoire communal. Si les retours sont plus partagés quant à l’extinction à 23 h, une majorité des participants ont répondu positivement à un réallumage entre 6 h et 6 h 30. Un certain nombre d’alternatives ont également été proposées : extinction d’un lampadaire sur deux, éclairage avec détection automatique, lampadaires solaires…

Perspectives pour la suite

Riche de ce bilan très positif, la municipalité a voté l'extension de l'extinction de l'éclairage public en Conseil municipal du 03/10/2022. Un arrêté a été pris sur les conditions d’éclairement nocturne sur le périmètre de la commune. Ces modifications sont permanentes.

L’éclairage public sera totalement interrompu de 23h30 et 5h30, tous les jours de la semaine sur l'ensemble de la commune avec plusieurs exceptions.

  • maintien de l'éclairage de l'avenue de Gameville entre la place de la Poste et la rue de Soye, avec baisse de l'intensité lumineuse grâce à la technologie leds
  • extinction à minuit au lieu de 23h30 de toute la zone autour d'Altigone.

La programmation des horloges de l’éclairage public débute le lundi 21 novembre, elle sera complète le 2 décembre.

Réunion publique du 17 octobre 2022 - powerpoint

Bandeau-terredejeux2024-web-3