• Actualités
  • Extension du 30 km/h à l'essentiel du territoire communal

Extension du 30 km/h à l'essentiel du territoire communal

Comme dans la majorité des communes de France, en milieu urbain,  la vitesse était jusqu’à présent, à Saint-Orens, limitée à 50 kms/h. Mais de plus en plus de nos concitoyens, jugeant excessive celle des véhicules circulant dans leur propre rue, réclament qu’on y instaure ce qu’on appelle des « zones 30 », c'est-à-dire des portions de voirie où la vitesse est limitée à 30 kms/h.

Ce qui aboutit à « hacher » nos voies  urbaines et à faire en sorte que les successions alternées, de plus en plus nombreuses, de secteurs à 30 et 50 kms/h. désorientent les automobilistes.

Il a donc été proposé d’inverser le processus et de généraliser la vitesse de 30 kms/h. sur la totalité du périmètre urbain à l’exception de certaines voies ou de certains secteurs .

Deux catégories de voiries échapperaient donc à cette modification : en premier lieu, ce qu’on appelle les « zones de rencontre », limitées à 20 kms/h. (l’Orée du Bois, par exemple, et bientôt la rue du Bousquet entre l’avenue de Gameville et la rue de Lentourville). Il s’agit de secteurs où, dans un souci de sécurité, piétons et automobilistes se partagent la chaussée à égalité, les uns n’ayant pas la priorité sur les autres.

Les routes départementales qui traversent notre commune (route de Revel, avenue de la Marqueille, route de Cayras), ensuite, demeureraient à 50 kms/h. car il s’agit d’infrastructures où le trafic est important et qu’empruntent les transports en commun (en particulier le futur LINEO, pour l’une d’entre elles). Or, la vitesse - et par conséquent le temps de parcours - est un élément déterminant du report modal en faveur des Transports en commun..

Au terme de la concertation qui a été mise en place, et en particulier celle du Comité Consultatif des Citoyens (3C) de Saint-Orens, la municipalité envisage donc de limiter, à compter du 1er.janvier 2022, la vitesse à 30kms./h. sur la totalité du territoire communal, à l’exception des voies précitées (axes structurants et zones 20).

Ainsi, après l’installation de « coussins lyonnais » (ralentisseurs) et l’instauration du stationnement « en chicane », la limitation à 30kms/h. constituera un outil supplémentaire dans la panoplie des moyens destinés à assurer la sécurité de nos quartiers.

ChateauCatala-bandeau